Rejoignez-nous et ne manquez plus rien du judo

Rejoignez la newsletter gratuite de Judobox pour rester informé de toute l'actu majeure du judo

Championnats du Japon : les clés du week-end

Les 6 et 7 avril, c'était les championnats du Japon. Tous les meilleurs combattants Nippons au rendez-vous, c'était surtout l'occasion de se faire une idée de qui partira et qui ne partira pas aux championnats du monde de Tokyo dans quelques mois. Alors, résultat ?

Retour caté par caté

-48 - 17 ans seulement

La double finaliste mondiale Funa Tonaki blessée, le champ était libre chez les poids plume ! 

On attendait Hiromi Endo et Tamami Yamazaki, mais...

C'est Wakana Koga qui termine en or.

Inconnue au bataillon (c'est normal, elle n'a que 17 ans), la jeune junior première année s'impose contre Tamami Yamazaki en finale.

Beau potentiel chez les -48, avec Sana Yoshida (la petite soeur de Tsukasa), elle aussi première année et déjà vice-championne du monde junior (juste derrière Bilodid).

-60 - Nagayama, logique

Takato lui aussi blessé, c'est logiquement Ryuju Nagayama qui prend l'or.

Le "#2 Japonais", aussi #2 mondial à la ranking list (c'est normal au Japon), s'impose en finale contre Toru Shishime et décroche son ticket pour les championnats du monde de Tokyo.

-52 - Duel de finaliste mondiale

Encore une absente de marque,

Uta Abe déjà qualifiée pour les championnats du monde (championne du monde en titre + vainqueur du Grand Slam Japonais = ticket pour Tokyo), la victoire en -52 s'est joué entre Natsumi Tsunoda (vice-championne du monde en 2017) et Ai Shishime (vice championne du monde à Baku, et titrée en 2017).

Avantage à la première, Natsumi Tsunoda, qui gagne la double finaliste en titre et prend une belle option pour la qualification à Tokyo aux côté d'Uta Abe.

-66 - Abe encore battu ! 

Deux défaites en trois ans avant le début de l'année, Hifumi Abe restait sur un premier tour à Paris et une défaite en finale du Grand Slam d'Osaka contre son compatriote Joshiro Maruyama.

Et au championnat du Japon, il est une nouvelle fois battu par Joshiro Maruyama en finale, après plus de 13 minutes de combat ! 

Maruyama décroche son ticket pour Tokyo aux côtés de son dauphin du jour.

-57 - Yoshida, logique

Logique,

La championne du monde en titre Tsukasa Yoshida s'impose en leader.

En finale, elle se paye Momo Tamaoki, la #2 qui l'avait battu à Osaka.

-73 - Ono, Hashimoto ou Ebinuma ?

Comme souvent, les -73 c'est LA catégorie qu'on attend le plus

Shohei Ono, champion Olympique et double champion du monde,

Soichi Hashimoto, champion du monde 2017 et finaliste à Baku,

Masashi Ebinuma, triple champion du monde en -66.

Et comme la logique du moment pouvait le laisser penser, c'est Shohei Ono qui s'impose.

Il se paye encore Masashi Ebinuma en demie puis Soichi Hashimoto en finale, les deux après cinq minutes passées au golden score, et s'affirme cette fois-ci clairement comme le leader incontestable de la catégorie, ticket en poche.

-63 - Tashiro, un beau cadeau d'anniversaire

La vice championne du monde en titre Miku Tashiro gagne Nami Nabekura en finale, conforte sa place de #1 et s'offre un ticket pour Tokyo le jour de son anniversaire.

On a connu pire.

-81 - Nagase remonte en puissance

Takanori Nagase, Takeshi Sasaki ou Sotaro Fujiwara,

C'était les trois favoris qui allaient se disputer l'or en 81.

Sasaki battu en demie par Seidai Sato, et Fujiwara de l'autre côté par Nagase, c'est ce dernier qui s'impose et qui continue sa montée en puissance, après le bronze à Osaka et l'argent à Ekaterinbourg il y a trois semaines.

Et pourtant,

C'est Sotaro Fujiwara qui est annoncé sélectionné à Tokyo dans la foulée.

-70 - Arai déjà qualifiée

Avec Chizuru Arai déjà qualifiée pour Tokyo (comme Uta Abe, championne du monde en titre et vainqueur à Osaka), c'est Yoko Ono qui prend l'or et Saki Niizoe l'argent.

Logique.

-90 - Nagasawa, Mukai, Baker ou Murao ?

Les demies étaient déjà bien chargées.

Résultat ?

Nagasawa bat Baker,

Mukai bat Murao.

Et en finale, c'est Mukai qui prend le meilleur sur le médaillé mondial en titre et qui prendra sa place aux championnats du monde.

-78 - 3 TOP 7 mondial pour une seule place

Shori Hamada, championne du monde en titre, #7 mondiale,

Ruika Sato, 20 médailles sur le circuit IJF, #3 mondiale,

Mami Umeki, championne du monde en 2015, #5 mondiale.

Et c'est la première, titrée à Baku, qui l'emporte sur Ruika Sato en finale et qui décroche son ticket pour Tokyo.

-100 - Wolf battu ! 

Pas médaillé à Baku (ils n'étaient que deux à ne pas l'être côté Japonais), Aaron Wolf est battu en finale par Ryunosuke Haga (champion du monde 2015) qui avait déjà sorti Kentaro Iida en demie.

Pourtant, c'est bien Aaron Wolf qui arrache le ticket pour Tokyo.

Désolé Haga.

+78 - La championne du monde en titre battue ! 

On attendait encore un duel entre Sarah Asahina (championne du monde en titre) et Akira Sone (vainqueur du Masters, et tout juste 18 ans),

On l'a eu.

Et la championne du monde en titre Sarah Asahina est battue par sa cadette

Le ticket pour Tokyo ?

Il sera décerné après la Coupe de l'Impératrice, le tournoi toutes catégories.

+100 - Harasawa sans surprise

Très en forme cette saison (en argent à Paris et en or à Dusseldorf) Hisayoshi Harasawa remporte les lourds.

Comme chez les filles, pas encore de ticket pour les mondes pour autant,

La sélection sera donnée après le Zen Nihon, le tournoi toutes catégories, mais on voit mal comment elle pourrait lui échapper.

Tous les résultats

-48

1. W. Koga

2. T. Yamazaki

3. A. Sakagami

3. A. Ogura

-52

1. N. Tsunoda

2. A. Shishime

3. C. Maeda

3. R. Tatsukawa

-57

1. T. Yoshida

2. M. Tamaoki

3. H. Funakubo

3. K. Tomizawa

-63

1. M. Tashiro

2. N. Nabekura

3. S. Sato

3. A. Yamamoto

-70

1. Y. Ono

2. S. Niizoe

3. S. Tanaka

3. N. Asahi

-78

1. S. Hamada

2. R. Sato

3. M. Izumi

3. M. Umeki

+78

1. A. Sone

2. S. Asahina

3. M. Akiba 

3. N. Inamori

-60

1. R. Nagayama

2. T. Shishime

3. Y. Oshima

3. R. Ichikawa

-66

1. J. Maruyama

2. H. Abe

3. T. Fujisaka

3. Y. Nishiyama

-73

1. S. Ono

2. S. Hashimoto

3. M. Ebinuma

3. A. Tatsukawa

-81

1. T. Nagase

2. S. Sato

3. S. Fujiwara

3. T. Sasaki

-90

1. S. Mukai

2. K. Nagasawa

3. M. Baker

3. S. Murao

-100

1. R. Haga

2. A. Wolf

3. K. Iida

3. K. Kakita

+100

1. H. Harasawa

2. K. Sato

3. T. Ojitani

3. H. Ota

L'essentiel du judo gratuitement 

1 fois par semaine

Rejoignez maintenant la newsletter gratuite et ne manquez plus rien de l'actu majeure du judo

Fermer le menu