Rejoignez-nous et ne manquez plus rien du judo

Rejoignez la newsletter gratuite de Judobox pour rester informé de toute l'actu majeure du judo

Championnats du monde : la sélection Japonaise déjà presque complète

Après les championnats du Japon ce week-end, ça y est, le Japon a dévoilé en grande partie l'armada qui sera à Tokyo fin août. Plus que les lourds, et quelques doublons à déterminer, mais le gros est là ! Alors ?

Pas de surprise chez les filles

Les sélectionnées étaient toutes finalistes à Baku (4 titres pour deux médailles d'argent), en attendant Sarah Asahina (titrée elle aussi à Baku) chez les lourdes ?

Pas trop non plus chez les mecs

Les -60 sont doublés (Takato titré à Baku, Nagayama en bronze),

Les -66 aussi (Abe titré à Baku et à Budapest l'année d'avant, Maruyama #1 mondial).

En -73, c'est Shohei Ono qui sera #1.

Soichi Hashimoto ne sera pas de la partie (juste pour les équipes).

(Au Japon, un mec qui est double finaliste en titre et champion du monde il y a deux ans, peut ne pas être sélectionné aux championnats du monde. Normal)

La sélection

Les féminines

-48 - Funa Tonaki,

-52 - Uta Abe,

-57 - Tsukasa Yoshida,

-63 - Miku Tashiro,

-70 - Chizuru Arai,

-78 - Shori Hamada,

+78 - à déterminer après la Coupe de l'Impératrice.

Les masculins

-60 - Naohisa Takato et Ryuju Nagayama,

-66 - Hifumi Abe et Joshiro Maruyama,

-73 - Shohei Ono,

-81 - Sotaro Fujiwara,

-90 - Shoichiro Mukai,

-100 - Aaron Wolf,

+100 - à déterminer après le Zen Nihon.

Encore 4 places

Une place pour un +100, qui ira sans doute à Hisayoshi Harasawa.

Une place pour une +78, qui se jouera entre Sarah Asahina (championne du monde en titre) et Akira Sone (championne du monde juniors et vainqueur d'Asahina au championnat du Japon).

Et deux doublons chez les féminines,

Mon pari ?

Une en -52, pour Tsunoda ou Shishime,

Une en -78, pour Ruika Sato,

Ou alors, une en lourde, pour envoyer Asahina et Sone.

Rejoignez maintenant la newsletter gratuite et ne ratez plus rien de l'actu majeure du judo

Fermer le menu