Soyez informé de l'essentiel du judo gratuitement 1 fois chaque semaine 

Rejoignez la newsletter gratuite de Judobox pour rester informé de toute l'actu majeure du judo

Les 10 plus belles perfs des championnats du monde

Après nous être penchés sur le cas des bleus hier, on prend un peu de recul pour s’occuper de tout le monde. Entre grosses surprises et performances historiques, qui sont ceux qui ont marché sur les championnats du monde et quelles sont les 10 plus belles performances de l’édition 2019 ? On fait le point.

10 - Jorge Fonseca

Le Portugais, c’est une des belles surprises en or de Tokyo.

Il arrivait en #8 mondial, et avec un gros tableau sur sa route.

Fletcher (#9), Liparteliani (#1 et quintuple médaillé mondial), Gasimov (vice-champion Olympique) et Ilyasov (double médaillé mondial).

Résultat ? Démonstration de judo ultra-offensif avec des seoi envoyés à tout va, et un sacre surprise mais largement mérité. Le meilleur chez les -100, c’était clairement lui.

Il devient champion du monde avec des gros clients au tableau de chasse et une arrivée sur le podium de la ranking.

Costaud.


9 - Madeleine Malonga

Mado, c’était un des gros potentiel de médaille pour les bleus.

Dans une catégorie sans leader incontestée mais avec pas mal de densité, elle arrivait à Tokyo en cador avec une saison déjà solide jusque là : l’or à Paris, le bronze à Baku et aux Europe, et un beau bilan de 11 victoires pour 2 défaites seulement.

Elle était encore une fois très attendue. Et cette fois, elle a largement répondu aux attentes.

Elle s’offre un premier sacre mondial en survolant la catégorie avec une démonstration jusqu’en finale.

Et dans la poche ? Les deux meilleures filles de la caté : la #1 mondiale Mayra Aguiar, et la championne du monde sortante Shori Hamada.

En bonus ? Elle passe #1 mondiale et devient la nouvelle patronne chez les -78.


8 - Noël Van’t End

Le Néerlandais, c’est sûrement le plus gros champion surprise des championnats du monde.

Pas ultra-référencé jusque là avec une seule médaille d’or en Grand Slam, une cinquième place aux championnats d’Europe cette année et de justesse dans le TOP 10 de la ranking...

Finalement, c’est lui qui termine tout en haut de la boite avec 4 TOP 10 mondiaux dans la poche : Gwak (le Coréen champion du monde en 2015), Clerget (notre médaillé de bronze en titre), Majdov (le Serbe champion du monde en 2017) et Mukai en finale (le Japonais à domicile).

Plutôt solide, non ?

Belle récompense pour un mec qui, à 28 ans, était déjà en train de faire la meilleure saison de sa carrière et qui concrétise avec un sacre mondial venu d’ailleurs.


7 - Lukhumi Chkhvimiani

Là, on commence à taper dans du très sérieux.

Le Géorgien est en train de faire une saison incroyable.

Inconnu au bataillon avant 2019, il devient cette saison champion d’Europe, champion du monde et défonce la porte du TOP 5 mondial.

Et au tableau de chasse ? 4 TOP 10 mondiaux, dont Ruyju Nagayama chez lui et Sharafuddin Lutfillaev (le tombeur de Takato) qui était ultra en forme à Tokyo.

En plus de ça ? Il est parti pour mettre Amiran Papinashvili à la retraite avant les Jeux, et quand on connaît le palmarès du bonhomme, c’est plutôt balèze.


6 - Christa Deguchi

La Canadienne, c’est sûrement la meilleure féminine cette saison.

21 victoires, 0 défaites, et 5 titres.

De retour au bercail à Tokyo (elle était Japonaise avant de se faire naturaliser Canadienne), elle était comme à la maison au Nippon Budokan et a confirmé sa nette domination sur la catégorie en accédant tranquillement à la finale.

Pas de grosses têtes sur sa route, mais elle se sort très sereinement de combats pièges (coucou Sarah Cysique) pour retrouver la championne en titre au bout du chemin, la Japonaise Tsukasa Yoshida.

Et elle se paye même la #1 incontestée jusque là au terme d’une finale très accrochée. Pas mal embêtée par le côté très offensif de la Japonaise, elle finit par l’encastrer dans le tapis sur un contre au golden score qui lui offre le sacre mondial et récompense sa saison hors-norme.

Mérité.


5 - Sagi Muki

...

Abonnez-vous gratuitement avant dimanche

Pour aller plus loin, vous pouvez vous abonner et faire le plein de contenus bonus. Abonnez-vous et consultez l'article maintenant.

En bonus : Sachez tout sur les championnats du monde. Toutes les catégories, les résultats, les grosses perfs et les records de Tokyo. Téléchargez la Revue en vous abonnant gratuitement avant le dimanche 8 septembre.

Vivez votre passion à 100%

Pour aller plus loin, abonnez-vous et faites le plein de contenus bonus : La Revue, les articles bonus, résumés vidéos et TOP 10.

Abonnez-vous en moins d'une minute, et téléchargez la dernière Revue maintenant. 

Suivez l'essentiel gratuitement

Recevez une fois chaque semaine l'essentiel des infos judo de la semaine dans une newsletter gratuite.

Rejoignez maintenant la newsletter et restez au courant de l'essentiel.

Fermer le menu