Grand Prix de Marrakech : Buchard et Pinot au dessus ! 

buchard judo

via IJF Media Team

Aujourd'hui s'est terminé le Grand Prix de Marrakech. Amandine Buchard pour son retour, Margaux Pinot après Paris, Mélanie Clément, Loïc Pietri... Ça donne quoi ?

Buchard, retour gagnant
Jour 1

Pour son retour à la compétition, Amandine Buchard est fidèle à son statut.

#1 mondiale et seule médaillée de Baku du jour,

buchard judo

via IJF Media Team

Elle remporte les - 52 sans trop de difficulté.

Bon, pas une énorme opposition non plus, mais c'est toujours ça de pris ! Espérons que la saison soit lancée, et que les blessures lui foute la paix ! 

Pinot, cette fois c'est l'or ! 
Jour 2

Après une très belle médaille d'argent il y a un mois à Paris, Margaux Pinot ramène cette fois l'or, après Amandine hier,

via IJF Media Team

Finale bouclée en une petite minute, waza ari sur seoi, et liaison au sol pour terminer sur une clé, Margaux a survolé les -70 aujourd'hui

Pavia et Clément, Chaine et Di Cintio : 1 sur 4
Jour 1-2

Des trois engagés en bloc final sur les deux premiers jours : une seule médaille.

Mélanie Clément est troisième, en battant surtout l'Israélienne Shira Rishony en place de trois. C'est sa première médaille depuis presque un an, et le Grand Prix de Tbilissi.

clément judo

via IJF Media Team

Automne Pavia, Guillaume Chaine et Maëlle Di CIntio sont cinquièmes.

La première se paye quand même l'Allemande Amélie Stoll, la Hongroise Hedvig Karakas (qui, elle, ramène le bronze), et aurait pu terminer avec Timna Nelson-Levy et la médaille au bout...

Dommage.

Encore une compét correcte pour Guillaume Chaine, mais encore sans médaille.

chaine judo

via IJF Media Team

Et Maëlle Di Cintio, forfait pour la place de trois, s'est à nouveau blessée au genou... on croise les doigts.

Diesse, presque. Pietri, toujours pas
Jour 3

Aurélien Diesse était pourtant bien parti.

Très bon sur son début de compét, il s'incline en quart contre le champion du monde 2017 Nemanja Majdov et en place de trois dans la foulée... 

Cinquième.

Pietri marrakesh

Pas mieux pour Loïc Pietri,

Après Dusseldorf et sa défaite au deuxième tour contre Igolnikov, Loïc s'arrête cette fois au troisième tour, embarqué par la grosse hanche de l'Allemand Eduard Trippel.

Pas mieux pour les plus jeunes
Jour 1-2-3

Du côté des plus jeunes, c'est encore un peu juste.

Blandine Pont et Manon Deketer terminent septièmes, pas récompensées de leur belle compét,

deketer judo

via IJF Media Team

Romaric Bouda et Walide Khyar, plutôt bons, mais battus dés le deuxième tour,

Bouda judo

via IJF Media Team

Faiza Mokdar perd aussi au deuxième tour, contre l'Espagnole qui termine en argent (battue par Bubuche).

Mokdar judo

via IJF Media Team

Pas mieux pour Gaétanne Deberdt et Kévin Azema au deuxième tour, ni Daniel Jean, Clémence EmeArmann Khalatian et Léa Fontaine au premier tour.

[swpm_protected visible_to="not_logged_in_users_only"]

Contenu Premium

Le bilan caté par caté + les vidéos + le TOP 10

Pour aller plus loin, vous pouvez vous abonner à Judobox Premium, et faire le plein de contenus bonus : Revue Judobox, TOP 10, résumés vidéos, articles bonus...

Abonnez-vous en moins d'une minute, et sachez-en toujours plus que les autres !

[/swpm_protected]
[swpm_protected do_not_show_protected_msg="1"]

Contenu Premium

Le bilan caté par caté

-48 - Clément en bronze

Sans rien depuis le Grand Prix de Tbilissi il y a presque un an, et désormais contestée par Mélodie Vaugarny qui l'avait battue à Paris, Mélanie Clément nous revient enfin avec une médaille.

Battue par la Roumaine Ungureanu en demie, elle se rattrape en place de trois en se payant Shira Rishony, #12 mondiale et vainqueur du Grand Prix de Tel Aviv en janvier.

(Sa place de trois contre Shira Rishony)

L'autre Française, Blandine Pont, a été plutôt bonne elle aussi.

Mais le manque d'expérience parle contre elle, elle perd contre la vainqueur du jour en quart, l'Espagnole Figueroa, et contre l'Israélienne Rishony du coup, pour éviter une place de trois 100% bleue.

-60 - Ça passe pas pour Bouda

On l'attendait beaucoup après sa bonne impression à Paris, en offrant à Takato son combat le plus compliqué de la journée, mais Romaric Bouda s'arrête au deuxième tour.

Il est battu par le Belge Jorre Verstraeten, cinquième, après avoir survolé son premier tour en moins de 30 secondes.

(Son deuxième tour perdu)

Pourtant pas mal, et avec un waza ari d'avance, il se fait contrer juste derrière.

Bon, dommage.

Le deuxième Français, Walide Khyar, a été lui plutôt impressionnant pour son retour.

(On l'avait déjà revu à Dusseldorf, mais pas vraiment l'occasion de s'exprimer. Disons que son retour était à Marrakech)

Toujours la même agressivité, le même judo très offensif et la même envie pour le champion d'Europe 2016.

(Son deuxième tour contre Lutfillaev)

Mais ça ne passe pas le deuxième tour,

Battu par l'Ouzbék Lutfillaev, le vainqueur du jour, en fin de combat, comme à Dusseldorf.

Mais l'attitude était vraiment bonne, et on peut espérer le revoir sur des prochaines sélections, pour cette fois-ci aller chercher une breloque.

Amiran Papinashvili, le favori du jour est battu par l'Ukrainien Lesiuk en demie, et termine troisième.

-52 - Retour gagnant ! 

S'il y en a bien une qu'on attendait, c'était Amandine Buchard !

Pour son retour, Bubuche surclasse la caté,

Pas une grosse concurrence non plus, mais c'est pas plus mal pour une reprise.

Kata guruma sur kata guruma, Amandine s'offre l'or en battant notamment Gefen Primo en demie et l'Espagnole Ana Perez Box en finale.

(Sa finale contre Ana Perez Box)

Faiza Mokdar passe un tour, sur un joli uchi-mata, et s'incline comme à Tel Aviv contre une Espagnole, la finaliste Perez Box.

(Le bel uchi-mata de son premier tour)

-66 - Le doublé Ouzbek

Après Lutfillaev chez les -60, c'est un autre Ouzbek, Nurillaev qui s'impose chez les -66 en s'offrant le favori (pour moi) : l'Egyptien Abdelmawgoud en finale.

(Sa finale contre Abdelmawgoud)

Nos deux Français, Daniel Jean et Kévin Azema, s'inclinent au premier et au deuxième tour.

Pas glorieux.

-57 - Manquait pas grand chose pour Pavia

C'était peut-être le tirage le plus compliqué du jour côté Français.

Automne Pavia s'est fait sa place dans la caté à Marrakech, en sortant respectivement Amélie Stoll, Hedvig Karakas (d'un balayage parfait !), et presque Timna Nelson-Levy.

(Son superbe balayage contre Karakas en demie)

Envoyée balader par Lien (la vainqueur du jour) en demie, Automne menait sa place de trois waza ari contre la #10 mondiale avant de se faire embarquer à une quinzaine de secondes de la fin.

Pas cher payé.

Gaétane Deberdt perd au deuxième tour, elle aussi contre Timna Nelson-Levy.

-73 - Toujours pas pour Chaîne

Guillaume Chaîne fait encore une journée correcte, comme à Paris,

(Son deuxième tour contre Scvortov)

Mais au final, toujours pas médaillé, comme à Paris.

Battu en demie par le double médaillé Olympique, Lasha Shavdatuashvili dans un combat accroché, il baisse complètement de niveau pour sa place de trois, et est battu par Antoine Bouchard.

L'or est pour le Russe, Denis Iartcev

Lasha Shavdatuashvili, lui, termine en argent.

Comme Andreja Leski, il enchaîne : médaillé à Paris, à Dusseldorf, et à Marrakech.

L'Ouzbek Turaev, en bronze, assure la troisième médaille Ouzbek de suite sur les trois premières caté masculines. Pas mal.

-63 - Leski encore médaillée

Andreja Leski enchaine : médaillée à Paris, médaillée à Dusseldorf, et maintenant médaillée à Marrakech.

Très juste tactiquement, elle est fidèle à son statut de tête de série #1, et ramène cette fois la médaille d'or, pour l'ajouter à ses deux bronzes du mois dernier.

Maëlle Di Cintio termine cinquième, forfait en place de trois, une nouvelle fois blessée au genou... on croise les doigts pour elle.

Manon Deketer termine elle septième,

(Sa belle boite au premier tour)

Pas récompensée de sa belle compét sur les premiers tours, elle est battue en quart par la Britannique Piovesana, troisième, et à nouveau en repêchage, contre la Néerlandaise Van den Berg, tombeuse de Maëlle en place de trois.

-81 - Fin de série pour les Ouzbeks

Chez les -81, c'est le Bulgare Ivaylo Ivanov qui ramène l'or après l'argent à Tel Aviv en battant en finale le médaillé mondial Vedat Albayrak.

Boltaboev, cinquième, casse la série de médailles des masculins Ouzbek, Dommage ! 

Notre Français, Armann Khalatian, qu'on attendait avec impatience après sa belle prestation à Paris, a été moins impressionnant cette fois à Marrakech : premier tour contre le Néerlandais.

-70 - Cette fois c'est l'or !

Après sa très belle médaille d'argent à Paris, Margaux Pinot ramène l'or

Finale bouclée en une minute contre Megan Fletcher, waza ari sur seoi, et liaison au sol pour finir sur la clé, Margaux a survolé les -70 aujourd'hui

Pendant ce temps là, Assmaa Niang chez elle, Kim Polling pour son retour, et Clémence Eme, l'autre Française perdaient au premier ou deuxième tour.

-90 - Diesse, pas deux fois

Très agressif, très engagé et très bien parti, Aurélien Diesse termine finalement cinquième,

(Son deuxième tour)

Battu par le champion du monde 2017, Nemanja Majdov, qui prend sa revanche de Baku, où il avait été battu par Aurélien.

Le même Majdov termine finalement en or, et l'Allemand Trippel en argent (le tombeur de Loïc Pietri).

Après sa défaite au deuxième tour contre Igolnikov à Dusseldorf, Loïc Pietri s'arrête cette fois au troisième tour, envolé par la hanche de l'Allemand Eduard Trippel.

-78 - Le doublé Allemand

Pas de Française chez les -78.

C'est l'Allemande Anna Maria Wagner, en argent à Dusseldorf, qui prend l'or et qui s'offre en finale la jeune relève Kosovare Loriana Kuka.

C'est même un doublé Allemand, avec Luise Malzahn qui termine troisième.

-100 

Toujours pas de Français, mais un voisin belge.

Pour sa deuxième sortie depuis son retour, Toma Nikiforov ramène l'argent,

C'est déjà mieux qu'un premier tour à Dusseldorf.

Benjamin Fletcher, l'Irlandais, prend l'or au golden-score.

+78 - Trop juste pour Fontaine

Chez les lourdes, notre jeune bleue Léa Fontaine s'incline dés le premier tour contre la Camerounaise, troisième.

C'est la Turque Kayra Sayit qui prend l'or.

+100 - Pas grand monde au rendez-vous

Chez les lourds, vraiment pas grand monde.

La tête de série #1 pointe à la 24ème place de la Ranking list.

Donc bon, on ne les connait pas trop :

L'or pour Heinle, l'argent pour Kazhybayev .

Le tableau des médailles

L'Allemagne pointe en tête grâce au tout dernier combat de la journée, avec 7 médailles dont 2 titres.

L'Ouzbekistan termine deuxième, avec 4 médailles et 2 titres.

Et la France, complète le podium avec 3 médailles et 2 titres ! 

Le TOP 10 des boites

[/swpm_protected]

Les résultats complets

-48

1.  J. Figueroa (ESP)

2. M. Ungureanu (ROU)

3. M. Clément (FRA)

3. K. Menz (GER)

-52

1.  A. Buchard (FRA)

2. A. Perez Box (ESP)

3. G. Primo (ISR)

3. E. Lopez Sheriff (ESP)

-57

1.  C. Lien (TPE)

2. A. Borowska (POL)

3. T. Nelson-Levy (ISR)

3. H. Karakas (HUN)

-63

1.  A. Leski (SLO)

2. K. Haecker (AUS)

3. L. Piovesana (GB)

3. G. Van den Berg (NED)

-70

1.  M. Pinot (FRA)

2. M. Fletcher (IRL)

3. E. Teltsidou (GRE)

3. L. Vargas Koch (GER)

-78

1.  A. Wagner (GER)

2. L. Kuka (KOS

3. L. Malzahn (GER)

3. P. Sampaio (POR)

+78

1.  K. Sayit (TUR)

2. T. Savelkouls (NED)

3. N. Cheihk Rouhou (TUN)

3. H. Mballa Atangana (CMR)

-60

1.  S. Lutfillaev (UZB)

2. A. Lesiuk (UKR)

3. A. Papinashvili (GEO)

3. Y. Gerchev (BUL)

-66

1.  S. Nurillaev (UZB)

2. M. Abdelmawgoud (EGY)

3. Y. Serikzhanov (KAZ)

3. S. Seidl (GER)

-73

1.  D. Iartcev (RUS)

2. L. Shavdatuashvili (GEO)

3. A. Bouchard (CAN)

3. K. Turaev (UZB)

-81

1.  I. Ivanov (BUL)

2. V. Albayrak (TUR)

3. A. Ntanatsidis (GRE)

3. D. Szwarnowiec (POL)

-90

1.  N. Majdov (SER)

2. E. Trippel (GER)

3. Q. Nhabali (UKR)

3. R. Florentino (DOM)

-100

1.  B. Fletcher (IRL)

2. T. Nikiforov (BEL)

3. K. Ozcicek-Takagi (AUS)

3. M. Khurramov (UZB)

+100

1.  S. Heinle (GER)

2. Y. Kazhybayev (KAZ)

3. T. Rakhimov (TJK)

3. A. Kolesnyk (UKR)

Fermer le menu