Suivez enfin le judo comme un vrai passionné

Rejoignez maintenant en 1 clic la newsletter gratuite de Judobox pour rester informé de toute l'actu majeure du judo

Grand Prix de Tel Aviv : Le bilan de la première de l’année

Nelson Levy judo

via IJF Media Team

La saison est lancée ! Du 24 au 26, c’était le Grand Prix de Tel Aviv. Avec les quelques absents de marque qui étaient pourtant prévus, les Français ont-ils su se montrer ? Quel bilan pour les bleus ? Quelles choses à retenir pour les autres ? Le bilan + les résultats complets + les plus grosses boites du week-end : c’est parti.

Le bilan des bleus

L’Equipe de France à Tel Aviv, c’est 3 médailles, et une troisième place au classement des nations (grâce au dernier jour).

Axel Clerget en or

Axel Clerget rattrape sa dernière sortie à Guangzhou, où il s’était arrêté dés le premier tour.

Clerget

Pas flamboyant, mais très efficace, et sur la plus haute marche de la boite à la fin de la journée.

Et c’est bien ça le principal !

Un Axel comme ça, c'est de bonne augure pour Paris.

Alex Iddir en or

De retour après sa finale perdue à Tashkent en novembre (où il avait sorti une énorme compét), Alex Iddir ramène cette fois l’or.

Lui non plus, pas flamboyant, contrairement à son habitude.

Mais très fort dans la gestion et super intelligent sur tout le Grand Prix.

Pour lui aussi, c'est de bonne augure pour Paris ! 

Cédric Revol en bronze

On ne l’attendait pas forcément, mais c’est bien lui qui ramenait la première médaille Française à Tel Aviv (sa 6ème sur le circuit IJF).

via IJF Media Team

Il perd juste contre le Russe, Albert Oguzov, et sort une compét très solide.

Le plus dommage ?

On ne le reverra pas à Paris (et non, pas sélectionné).

Cysique et Receveaux pas récompensées

Cysique et Receveaux, c’est le duo qu’on aurait pu espérer ensemble sur la boite.

Le tirage au sort commençait déjà mal.

Les deux atterrissent dans la même moitié de tableau.

Les retrouvailles en quart envoient finalement Receveaux en demie et Cysique en repêchages. Et là encore, le tirage n’aide pas.

Receveaux arrive en demie face à Timna Nelson-Levy, invincible chez elle et finalement vainqueur des 57 — avant de reprendre Nekoda Smythe-Davis (qui l’avait déjà sorti au premier tour à Guangzhou) et de s’incliner encore une fois.

Cysique s’arrête elle face à la Russe Ilieva, finalement troisième.

Pas mieux pour les autres ?

Non.

Chaine et Axus, Mokdar, Boukli et compagnie…

Personne d’autre ne passent le deuxième tour (encore un logique manque d’expérience chez les filles, qui fait un peu défaut).

Affaire à suivre dans deux semaines, à Paris !

Kelmendi est bien de retour

Pour ceux qui avaient encore des doutes, Tel Aviv a été une pure démonstration de la championne Olympique en titre.

Kelmendi judo

Dans une caté pas ultra dense sur ce Grand Prix, elle préchauffe tranquillement jusqu’aux phases finales.

Elle prend Chitu en demie, et la locale Gili Cohen en finale, pour pas plus de difficultés.

Bilan : que des boites sur toute la journée, et une finale gagnée en deux séquences….

Toujours monstrueuse depuis son retour en octobre, la machine est lancée pour 2019 ?

Pas prévue pour Paris, on peut avoir hâte de la revoir, peut-être (sûrement ?) sur Düsseldorf.

En tout cas, ça ferait un beau duel de machines avec Uta Abe, non ?

La deuxième Kosovare, Loriana Kuka (dont on avait parlé dans le TOP 5 des futures machines de 2019) fait 2ème chez les -78.

Israël en terre promise

Nelson Levy judo

On attendait Israël chez elle, on n’a pas été déçus.

Première nation sur le Grand Prix,

7 médailles,

4 premières places (Rishony — Nelson-Levy — Muki — Sasson),

Avec pourtant Flicker et Shmailov — les mieux classés et les plus attendus — qui ne passent pas le deuxième tour.

Avec 8 combattants dans le TOP 16 de leur caté, Israël pourrait être une des nations fortes dans la course aux Jeux de Tokyo ! 

L’Italie, bientôt parmi les grands ?

Le grand vainqueur du Grand Prix après Israël, c’est l’Italie.

Italie Judo

via IJF Media Team

Deuxième au classement des médailles avec 6 breloques (2 en or, 3 en argent et 1 en bronze).

Et beaucoup de jeunesse à développer (4 champions du monde juniors en octobre).

  • Manuel Lombardo (20 ans) : 1er — champion du monde juniors
  • Alice Bellandi (20 ans) : 2ème — championne du monde juniors
  • Giovanni Esposito (20 ans) : 2ème — champion du monde juniors
  • Christian Parlati (21 ans) : 3ème — champion du monde juniors
  • Maria Centracchio (24 ans) : 1ère — vice-championne d’Europe juniors en 2014
  • Antonio Esposito (24 ans) : 7ème — champion d’Europe juniors en 2013

Oui, c'est pas mal du tout.

Les jeunes Italiens, c’est une belle génération et beaucoup de potentiels — qu’on pourrait croiser pour certains à Tokyo ces deux prochaines années

Alors, Liparteliani chez les filles ?

On avait parlé de la Géorgie comme un groupe à surveiller dans l’article preview.

Pourquoi le surveiller ?

Parce que c’était un groupe 100% féminin, et que la chose est suffisamment rare chez les Géorgiens pour être suivie de près.

Résultat ?

Eteri Liparteliani et compagnie ont encore du boulot avant de rattraper Varlam.

Eteri Liparteliani

via IJF Media Team

  • Personne au-delà du deuxième tour.
  • Pas grand-chose à se mettre sous la dent.
  • Pas encore demain que les Géorgiennes seront aussi dominantes que les Géorgiens.

Bon, ça, on pouvait s’en douter.

Mais ce qui a de bon, c’est que les sorties comme Tel Aviv leur donneront de l’expérience, et qu’on pourra en espérer plus au fur et à mesure.

Affaire à suivre, alors !

Les 10 grosses boites de Tel Aviv

Contenu Premium

Contenu Premium

Désolé, cette partie de l'article est réservée aux abonnés Judobox. Abonnez-vous en 30 secondes pour accéder à tous les contenus exclusifs et ne plus rien manquer de l'actu judo.

Les résultats

-48

  • 1
    ​Shira ​Rishony (ISR)
  • 2
    ​Maryna ​Cherniak (UKR)
  • 3
    ​Eva ​​Csernoviczki (HUN)
  • 3
    Nathalia ​​​​Brigida (BRA)

-52

  • 1
    Majlinda ​Kelmendi (KOS)
  • 2
    Gili ​Cohen (ISR)
  • 3
    Fabienne ​Kocher (SUI)
  • 3
    Andreea Chitu (ROU)

-57

  • 1
    Timna Nelson Levy (ISR)
  • 2
    Daria ​Mezhetskaia (RUS)
  • 3
    Nekoda Smythe Davis (GB)
  • 3
    Ivelina ​Ilieva (RUS)

-63

  • 1
    ​Maria ​Centracchio (ITA)
  • 2
    Inbal ​Shemesh (ISR)
  • 3
    ​Sanne Vermeer (NED)
  • 3
    Valentina ​Kostenko (RUS)

-70

  • 1
    ​Anna Bernholm (SWE)
  • 2
    Alice ​Bellandi (ITA)
  • 3
    ​​Sanne ​Van Dijke (NED)
  • 3
    Megan Fletcher (IRL)

-78

  • 1
    ​​Klara ​Apotekar (SLO)
  • 2
    Loriana Kuka (KOS)
  • 3
    ​​​K.J Yeats Brown (GB)
  • 3
    Alexandra Babintseva (RUS)

+78

  • 1
    Irina ​Kindzerska (AZE)
  • 2
    ​Yelyzaveta Kalanina (UKR)
  • 3
    Anamari Velensek (SLO)
  • 3
    ​Rochele ​Nunes (POR)

-60

  • 1
    ​​Jorre ​Verstraeten (BEL)
  • 2
    ​​Tornike Tsjakadoea (NED)
  • 3
    Cédric ​Revol (FRA)
  • 3
    ​Albert ​Oguzov (RUS)

-66

  • 1
    Manuel Lombardo (ESP)
  • 2
    Bogdan ​Iadov (UKR)
  • 3
    Islam Khametov (RUS)
  • 3
    Albert Gaitero Martin (ESP)

-73

  • 1
    ​Vadzim ​Shoka (BLR)
  • 2
    Giovanni ​Esposito (ITA)
  • 3
    Tohar ​Butbul (ISR)
  • 3
    ​Artem ​Khomula (UKR)

-81

  • 1
    Sagi Muki (ISR)
  • 2
    Ivaylo ​Ivanov (BUL)
  • 3
    Sami ​Chouchi (BEL)
  • 3
    Christian ​Parlati (ITA)

-90

  • 1
    ​Axel ​Clerget (FRA)
  • 2
    Nicholas ​Mungai (ITA)
  • 3
    Jesper Smink (NED)
  • 3
    Mamadali Mehdiyev (AZE)

-100

  • 1
    Alexandre Iddir (FRA)
  • 2
    Benjamin ​Fletcher (IRL)
  • 3
    Kayhan O. Takagi (AUS)
  • 3
    Grigori Minaskin (EST)

+100

  • 1
    ​Or ​Sasson (ISR)
  • 2
    Yakiv ​Khammo (UKR)
  • 3
    Aliakandr Vakhaviak (BLR)
  • 3
    ​Anton ​Krivobokov (RUS)

REJOIGNEZ MAINTENANT LA NEWSLETTER GRATUITE ET NE RATEZ PLUS RIEN DE L'ACTU MAJEURE JUDO

Suivez enfin le judo comme un vrai passionné

Rejoignez maintenant la newsletter gratuite de Judobox pour rester informé de toute l'actu majeure du judo

Fermer le menu