Grand Slam de Baku : le retour caté par caté

Ce week-end du 10 au 12 mai : dernier Grand Slam avant les championnats du monde de Tokyo ! Du beau monde au rendez-vous, une belle Equipe de France et une occasion de se situer avant la grande échéance mondiale ! Résultats complets.

[swpm_protected visible_to="not_logged_in_users_only"]

Le retour caté par caté

Pour aller plus loin, vous pouvez vous abonner à Judobox Premium, et faire le plein de contenus bonus : La Revue, les TOP 10, résumés vidéos, articles bonus...

Abonnez-vous en moins d'une minute, et sachez-en toujours plus que les autres !

[/swpm_protected]
[swpm_protected do_not_show_protected_msg="1"]

-48 - Doublé Espagnol

Chez les poids plumes, ça paraissait écrit,

On attendait forcément la Japonaise Ami Kondo (championne du monde en 2014).

Résultat ? 

Premier tour. (contre la Brésilienne Chibana)

(Le ippon de la Brésilienne)

Ça commençait déjà très mal pour l'Equipe Nippone.

Et ça laissait le champ libre pour Mélanie Clément et les autres.

La Française est battue en quart par l'Espagnole Julia Figueroa (qui terminera encore médaillée) et se contentera d'une septième place,

(Le quart de finale Clément - Figueroa)

Et c'est Julia Figueroa et (l'inconnue au bataillon) Laura Martinez Abelenda qui créent l'exploit en s'offrant une finale 100% Espagnole

1. L. Martinez Abelenda (ESP)

2. J. Figueroa (ESP)

3. M. Nikolic (SRB)

3. C. Costa (POR)


-60 - Khyar, pas aujourd'hui

Chez les 60, il y avait la place pour Walide Khyar (et Romaric Bouda),

De la densité, mais aucune (trop) grosse tête ! 

La premier s'incline contre les deux têtes de séries, l'Espagnole Garrigos (sur un ippon peut-être un peu limite) et le Mongole Dashdavaa en place de trois.

(Le ippon (limite ?) de l'Espagnol)

Il termine au pied du podium malgré une compét intéressante, en s'offrant notamment Papinashvili (le champion du monde juniors) et Akkus (le médaillé du Grand Prix d'Antalya).

Romaric Bouda s'incline lui au deuxième tour contre le Bulgare Gerchev.

La vainqueur, c'est le Brésilien Felipe Kitadai qui prend sa première médaille de l'année ! 

1. F. Kitadai (BRA)

2. T. Nozadze (GEO)

3. A. Dashdavaa (MGL)

3. Y. Abuladze (RUS)


-52 - Bubuche se paye la Japonaise

C'est la sensation du premier jour côté Français, Amandine Buchard est toujours invaincue cette année !

Elle remporte la finale contre Ai Shishime sur kiken gachi (abandon) à cause d'une (on espère par trop grave) blessure au genou de la Japonaise (qui devrait être à Tokyo aux côtés d'Uta Abe).

Bubuche conserve une excellente dynamique après sa victoire à Marrakech en mars (pour son retour de blessure).

(Le ippon du premier tour Buchard - Lkhagvasuren)

Pour compléter le podium ?

La championne Panaméricaine du mois dernier Larissa Pimenta et la jeune Israélienne Gefen Primo.

1. A. Buchard (FRA)

2. A. Shishime (JPN)

3. L. Pimenta (BRA)

3. G. Cohen (ISR)


-66 - Vieru, et de deux !

Il était déjà vainqueur surprise à Paris (pour son premier titre en Grand Slam) et vainqueur d'Antalya le mois dernier (pour son premier titre en Grand Prix),

Denis Vieru remporte à Baku son deuxième titre en Grand Slam !

Il va falloir faire plus de place sur l'étagère.

Hormis Vieru, pas mal de grosses têtes sorties,

Les deux Israéliens Shmailov et Flicker (têtes de série #1 et 2) ne passent pas le deuxième tour,

Le champion Panaméricain Daniel Cargnin ne fait pas mieux...

Et Kilian Le Blouch (vainqueur du dernier Grand Slam à Ekaterinbourg) fait premier tour contre le Slovène Gomboc.

(Le premier tour Le Blouch - Gomboc)

1. D. Vieru (MDA)

2. N. Shikhalizada (AZE)

3. B. Iadov (UKR)

3. B. Yondonperenlei (MGL)


-57 - Receveaux en bronze

On attendait logiquement une belle finale entre Rafaela Silva (la championne Olympique) et Tsukasa Yoshida (la championne du monde).

On l'a eu !

On pouvait attendre plutôt Yoshida en or,

Mais non !

C'est finalement la Brésilienne qui crée l'exploit (oui, on peut dire que c'en est un) et qui laisse Yoshida sur la deuxième marche du podium pour le très surprenant zéro sur trois Japonais au premier jour (Shishime et Yoshida "seulement" en argent et Kondo premier tour).

Côté Français, Hélène Receveaux avait le tirage pourri du jour.

La Russe Mezhetskaia au premier tour,

La Brésilienne championne olympique (et du coup, vainqueur du jour) en quart (contre qui ça ne passera pas),

La Mongole Dorjsuren en repêchages,

L'Allemande Stoll en place de trois (qui ne la privera pas de sa deuxième médaille de l'année)...

(Le repêchage Receveaux - Dorjsuren)

Du très costaud, pour une très belle médaille.

1. R. Silva (BRA)

2. T. Yoshida (JPN)

3. H. Receveaux (FRA)

3. H. Karakas (HUN)


-73 - Triplé Azerbaïdjanais

C'est surtout Rustam Orujov (tête de série #1 et #4 mondial) qui était très attendu,

Finalement, il se contentera du bronze aux côté de deux autres Azerbaïdjanais sur le podium (3 sur 4, plutôt belle perf),

Et d'un Hidayat Heydarov titré ! 

(L'énorme demie finale Orujov - Heydarov)

L'autre belle perf du jour est pour Tohar Butbul, le jeune Israélien qui prend l'argent et s'offre une première finale en Grand Slam.

Pendant ce temps là, la tête de série #2 Tommy Macias nous fait un deuxième tour et la #3 Akil Gjakova termine au pied du podium.

1. H. Heydarov (AZE)

2. T. Butbul (ISR)

3. R. Orujov (AZE)

3. T. Valiyev (AZE)


-63 - Tashiro vs Trstenjak

On attendait un duel à trois chez les -63,

La Japonaise Miku Tashiro et les deux Slovènes, Tina Trstenjak et Andreja Leski.

C'est finalement les deux premières qui se retrouvent en finale ! 

Comme à Baku l'année dernière (aux championnats du monde, cette fois) c'est Miku Tashiro qui s'impose et qui relance l'Equipe Nippone après ses zéro titres du premier jour.

(La demie finale Tashiro - Vermeer)

Andreja Leski, qui restait sur trois médailles en trois sorties (Paris, Dusseldorf et Marrakech) nous sort un premier tour.

1. M. Tashiro (JPN)

2. T. Trstenjak (SLO)

3. M. Trajdos (GER)

3. J. Franssen (NED)


-81 - Muki, encore ! 

Finaliste sur chaque sortie en 2019, et battu qu'une seule fois (en finale de Paris, par l'Allemand Ressel), on arrête plus Sagi Muki !

L'Israélien est encore titré (pour la troisième fois de l'année) après sa victoire en finale sur Ivaylo Ivanov (qu'il avait déjà battu au même stade à Tel Aviv).

(Le premier tour Muki - Javarov)

20-1 en 2019.

Pas mal, non ?

Et à part ça ?

Le #1 mondial, Frank de Wit est sorti dés le premier tour,

Le tout récent champion Panaméricain, Antoine Valois-Fortier au deuxième,

Le Français du jour, Alpha Djalo au deuxième aussi, par le finaliste Bulgare.

(La belle boite d'Alpha Djalo pour son premier tour)

1. S. Muki (ISR)

2. I. Ivanov (BUL)

3. T. Grigalashvili (GEO)

3.
M. Casse (BEL)


-70 - Pinot non, Arai oui

Marie-Eve Gahié finalement forfait, les espoirs des bleues reposaient à 100% sur Margaux Pinot pour le deuxième jour

Pourtant, elle ne passera pas le deuxième tour, battue par Megan Fletcher (qu'elle avait battu en finale de Marrakech).

(Le premier tour Pinot - Fletcher)

Pendant ce temps-là, le Japon enchaînait avec la victoire de la championne du monde Chizuru Arai sur Anna Bernholm en finale ! 

1. C. Arai (JPN)

2. A. Bernholm (SWE)

3. M. Bernabeu (ESP)

3. G. Howell (GB)


-90 - 0 sur 2 pour le Japon

Après les deux titres de la veille qui avaient relancé l'Equipe Nippone, les deux -90 (Shoichiro Mukai et Sanshiro Murao) calent.

Deuxième tour pour tous les deux.

Le plus attendu (pour moi), le champion du monde Espagnol Nikoloz Sherazadishvili s'est montré en plutôt bonne forme et termine troisième,

(La belle boite de Sherazadishvili contre Kochman)

Il est battu par le vainqueur du jour, Nemanja Majdov qui prend son deuxième titre de l'année (après Marrakech).

1. N. Majdov (SRB)

2. M. Mehdiyev (AZE)

3. N. Sherazadishvili (ESP)

3. K. Toth (HUN)


-78 - Malonga bat Hamada mais...

Le gros espoir de médaille (et même de titre) côté bleu pour la dernière journée, c'est Madeleine Malonga !

Et Mado commençait très fort en s'offrant la Japonaise championne du monde en titre Shori Hamada dés le deuxième tour !

(Le quart de finale Malonga - Hamada)

Mais juste derrière, elle bute sur Luise Malzahn en demie finale (qui se sera payé sur la même journée la championne Panaméricaine Maria Aguiar, la championne d'Europe Mado Malonga donc, et sa compatriote en forme Anna Maria Wagner en finale).

Pas de deuxième faux pas en place de trois,

Mado s'impose contre la Slovène Klara Apotekar pour terminer avec le bronze (à côté de Shori Hamada).

1. L. Malzahn (GER)

2. A. Wagner (GER)

3. M. Malonga (FRA)

3. S. Hamada (JPN)


-100 - Iddir, deux petits tours

L'autre gros espoir de médaille était pour Alexandre Iddir,

Après son titre à Antalya, on pouvait attendre une belle perf d'Alex Iddir à Baku.

Résultat ?

Alex passe à côté, avec un deuxième tour contre le Lituanien Bauza.

(Le deuxième tour Iddir - Bauza)

C'est le Néerlandais Michael Korrel qui s'impose et qui prend l'or, après avoir déjà pris le bronze à Tbilissi.

1. M. Korrel (NED)

2. K. Zankishiev (RUS)

3. Z. Kotsoiev (AZE)

3. B. Fletcher (IRL)


+78 - M'Bairo, presque

Anne Fatoumata M'Bairo devait confirmer,

Après sa médaille d'argent à Ekaterinbourg, elle restait sur une cinquième place un peu décevante à Tbilissi.

À Baku, elle s'incline en quart contre Larisa Ceric (qui prend sa revanche) et en place de trois contre Anamari Velensek pour terminer une nouvelle fois au pied du podium.

(Le quart de finale M'Bairo - Ceric)

À noter, la défaite au premier tour de Maria Altheman et le premier titre en Grand Slam de l'Ukrainienne Kalanina.

1. Y. Kalanina (UKR)

2. L. Ceric (BIH)

3. A. Velensek (SLO)

3. I. Kindzerska (AZE)


+100 - Peu de densité chez les lourds

Encore assez peu de monde en +100,

Roy Meyer et Maciej Sarnacki en tête de série...

La victoire pour le Géorgien Zaalishvili, et le doublé Russe pour Shakhbazov (en argent) et Krivobokov (en bronze).

1. G. Zaalishvili (GEO)

2. R. Shakhbazov (RUS)

3. A. Krivobokov (RUS)

3. V. Simionescu (ROU)

[/swpm_protected]

Soyez informé de l'essentiel du judo gratuitement 1 fois chaque semaine

Rejoignez maintenant la newsletter gratuite et ne manquez plus rien de l'actu majeure du judo

Fermer le menu