Thrive Leads Shortcode could not be rendered, please check it in Thrive Leads Section!

Grand Slam de Dusseldorf : Les bleus, les boites, les résultats

via IJF Media Team

Le week-end du 22 au 24 février, c'était le Grand Slam de Dusseldorf. Les bleus dans le dur, le Japon incroyable... Le bilan, les boites et les résultats complets.

Les bleus dans le dur

cysique, comme l'année dernière
JOUR 1

via IJF Media Team

Déjà médaillée l'année passé à Dusseldorf, Sarah-Léonie Cysique ramène encore une fois le bronze

Elle s'impose en finale contre la double vice-championne d'Europe en titre, Theresa Stoll, chez elle.

Tcheumeo, toujours pas
JOUR 3

On attendait beaucoup Audrey Tcheumeo sur ce Grand Slam.

Plus gros espoir de médaille côté bleu, Tchoumi termine hors du podium, comme à Paris.

Défaite en place de trois contre l'Autrichienne, Graf, Audrey laisse passer l'occasion de recoller à Madeleine Malonga, qui prend du coup une grosse longueur d'avance sur elle.

Pietri, la marche était trop haute
JOUR 3

Pour son retour aux choses sérieuses, Loïc Pietri héritait d'un tableau plutôt chaud.

Igolnikov au deuxième tour, et le Japonais Murao prévu en quart.

Après un premier tour passé sans soucis, la marche Igolnikov au deuxième tour était trop haute. Pour une reprise, on aura connu plus accessible.

Maret, comme à Paris
JOUR 3

Pour Cyrille Maret, le tableau était encore plus lourd.

Le Japonais Iida au premier tour, et Liparteliani prévu au troisième.

Cyrille enchaîne une deuxième défaite dés le premier tour après Paris il y a deux semaines. Toujours pas de médaille depuis les Europe il y presque un an.

4 septièmes places
Jour 1-3

Pour Luka Mkheidze et Astride Gneto le premier jour. 

Belle journée pour Luka Mkheidze, défait contre le Géorgien, Chkhvimiani, et contre le Néerlandais Tsjakadoea, tous les deux troisièmes.

Mkheidze Dusseldorf

via IJF Media Team

Plus compliquée pour Astride Gneto, à l'image de ses presque 12 minutes de Golden score en cumulé sur la journée.

Pour Anne Fatoumata M'Bairo et Julia Tolofua le troisième jour.

La première aurait pu taper une place de trois, battue par la Tunisienne à sa portée. La deuxième est battue par plus forte qu'elle, la Cubaine Idalys Ortiz et la Brésilienne Maria Altheman

pour aller plus loin, UN MOIS D'ABONNEMENT PREMIUM OFFERT

Abonnez-vous gratuitement avant le 28 février pour un mois d'essai offert. La Revue Judobox sera dispo le 28, pour aller encore plus loin sur les Grand Slams de Paris et Dusseldorf.
Profitez-en, c'est gratuit !

Kelmendi, toujours sans faute
JOUR 1

Après avoir survolé le Grand Prix de Tel Aviv en janvier, Majlinda Kelmendi s'offre l'or à Dusseldorf

Toujours à 100% de victoires en 2019

via IJF Media Team

Elle sort en demie l'Italienne Giuffrida : la dernière à l'avoir battu (c'était juste après son retour de blessure, à Abu Dhabi).

Et en quart, la Coréenne Jeong, vice-championne Olympique en titre des -48.

Le Japon, toujours ultra dominant
JOUR 1-2-3

Dés le premier jour, le Japon a mis tout le monde d'accord.

Ryuju Nagayama et Joshiro Maruyama prenaient les deux titres chez les masculins, en sortant respectivement le #1 mondial de la caté, Robert Mshvidobadze, et le vainqueur du Grand Slam de Paris, Denis Vieru.

Nagayama Dusseldorf

via IJF Media Team

Funa Tonaki et Tsukasa Yoshida, les seules #1 Japonaises du jour survolaient, elles aussi. La seconde s'impose en finale contre la championne Olympique en titre, Rafaela Silva. Et Chishima Maeda, la #6 Japonaise, était troisième en 52.

Ono et Ebinuma, La finale qu'on attendait
JOUR 2

Le deuxième jour, on a eu droit à la démonstration des deux 73 Nippons.

Comme pour leur dernière sortie, Shohei ono et Masashi Ebinuma se sont encore retrouvés en finale.

Ono Ebinuma dusseldorf

via IJF Media Team

Comme pour leur dernière sortie, c'est encore le premier qui s'est imposé.

Sans forcer, il s'est baladé toute la journée, et est toujours invaincu depuis 2014
46 victoires de suite. Pas mal.

Le même jour, Miku Tashiro et Masako Doi font aussi le doublé sur le podium, or et bronze en 63, et Sotaro Fujiwara prend l'or en 81.

Un seul faux pas
JOUR 3

Il aura fallu attendre le troisième jour pour voir un faux pas : celui de Shori Hamada, la championne du monde en titre, défaite au premier tour.

Pas une très bonne idée, vu la densité de la catégorie au Japon : 3 filles dans le TOP 6 mondial, dont elle est la moins bien classée. Coup dur à quelques mois des championnats du monde à la maison.

En plus de ça, Yusei Ogawa termine cinquième. Les deux seuls Japonais non-médaillés.

Pour rattraper ce faux pas, tous les autres engagés du jour prennent une médaille.

Le jeune Murao et la championne du monde Asahina en argent, Harasawa et Iida en or contre le champion du monde Cho,

Les chiffres impressionnants 

Le bilan de fin de Grand Slam est impressionnant. Le Japon écrase tout le monde.

16 engagés, 14 médailles9 titres.

Ils sont fatiguant ces Japonais...

Contenu Premium

LE TOP 10 DES BOITES DU GRAND SLAM

Désolé, cette section de l'article est réservée aux abonnés Judobox Premium.

Abonnez-vous gratuitement avant le 28 février pour un mois d'essai offert. La Revue Judobox sera dispo le 28, pour aller encore plus loin sur les Grand Slam de Paris et Dusseldorf, et sur bien d'autres choses.

Profitez-en ! 

Les résultats

-60 

  • 1
    R. Nagayama (JPN)
  • 2
    R. Mshvidobadze (RUS)
  • 3
    L. Chkhvimiani (GEO)
  • 3
    T. Tsjakadoea (NED)

Walide Khyar perd au premier tour contre le Papinashvili. Luka Mkheidze est septième.

-48 

  • 1
    F. Tonaki (JPN)
  • 2
    Y. Kang (KOR)
  • 3
    N. Brigida (BRA)
  • 3
    C. Costa (POR)


-66 

  • 1
    J. Maruyama (JPN)
  • 2
    L. Kim (KOR)
  • 3
    Y. Shamilov (RUS)
  • 3
    B. Yondonperenlei (MGL)

Kévin Azema perd au premier tour.

-52 

  • 1
    M. Kelmendi (KOS)
  • 2
    S. Lkhagvasuren (MGL)
  • 3
    C. Maeda (JPN)
  • 3
    O. Giuffrida (ITA)

Coraline Marcus-Tabellion perd au premier tour. Astride Gneto est septième.

-73 

  • 1
    S. Ono (JPN)
  • 2
    M. Ebinuma (JPN)
  • 3
    L. Shavdatuashvili (GEO)
  • 3
    R. Orujov (AZE)

Guillaume Chaîne perd au deuxième tour.

-57 

  • 1
    T. Yoshida (JPN)
  • 2
    R. Silva (BRA)
  • 3
    S. Dorjsuren (MGL)
  • 3
    S. Cysique (FRA)

Hélène Receveaux perd au deuxième tour.

-81 

  • 1
    S. Fujiwara (JPN)
  • 2
    A. Lappinagov (RUS)
  • 3
    D. Ressel (GER)
  • 3
    M. Casse (BEL)


-63 

  • 1
    M. Tashiro (JPN)
  • 2
    D. Davydova (RUS)
  • 3
    M. Doi (JPN)
  • 3
    A. Leski (SLO)

Maëlle Di Cintio perd au premier tour.

-90 

  • 1
    M. Mehdiyev (AZE)
  • 2
    S. Murao (JPN)
  • 3
    M. Igolnikov (RUS)
  • 3
    J. Smink (NED)

Pietri perd au deuxième tour contre Igolnikov.

-70 

  • 1
    S. Conway (GB)
  • 2
    M. Butkereit (GER)
  • 3
    E. Santana (BRA)
  • 3
    M. Bernabeu (ESP)


-100 

  • 1
    K. Iida (JPN)
  • 2
    G. Cho (KOR)
  • 3
    Z. Kotsoiev (AZE)
  • 3
    L. Boehler (AUT)

Cyrille Maret perd au premier tour contre Iida.

-78 

  • 1
    M. Aguiar (BRA)
  • 2
    A. Wagner (GER)
  • 3
    K. Apotekar (SLO)
  • 3
    B. Graf (AUT)

Audrey Tcheumeo est cinquième.

+100 

  • 1
    H. Harasawa (JPN)
  • 2
    I. Tasoev (RUS)
  • 3
    D. Ulziibayar (MGL)
  • 3
    S. Hegyi (AUT)


+78 

  • 1
    I. Ortiz (CUB)
  • 2
    S. Asahina (JPN)
  • 3
    M. Altheman (BRA)
  • 3
    I. Kindzerska (AZE)

Anne Fatoumata M'Bairo et Julia Tolofua sont septièmes.

Nations

  • 1
    Japon (9 titres, 14 médailles)
  • 2
    Brésil (1 titre, 5 médailles)
  • 3
    Azerbaidjans (1 titre, 4 médailles)

La France est 16ème avec une seule médaille.

Soyez informé de l'essentiel du judo gratuitement 1 fois chaque semaine

Rejoignez maintenant la newsletter gratuite et ne manquez plus rien de l'actu majeure du judo

Fermer le menu