Abonnez-vous à Judobox Premium pour en savoir toujours plus que les autres et vivre le judo comme un vrai passionné

Grand Slam d'Ekaterinbourg : Gahié, Tcheumeo... les attentes côté bleu

gahié judo

via IJF Media Team

Le Grand Prix de Marrakech à peine passé, la prochaine échéance est déjà dans quelques jours seulement. Ce sera le Grand Slam d'Ekaterinbourg, en Russie. Marie-Eve Gahié, Audrey Tcheumeo : à quoi s'attendre côté bleu ? Preview, sélection et pronostics ! 

La grosse chance de médaille d'or

La plus grosse chance de titre côté bleu, c'est Marie-Eve Gahié

Toujours #1 mondiale et vice-championne du monde en titre.

gahié judo

via IJF Media Team

Depuis Baku et l'argent mondial, 4 de ces 5 dernières défaites sont contre des Japonaises,

Bêtes noires.

A Ekaterinbourg, une seule Japonaise engagée,

Shiho Tanaka

69ème mondiale, une médaille à Osaka en 2017, et une cinquième place à Ekaterinbourg l'année dernière.

Ça devrait le faire pour Marie-Eve.

Sinon : Sanne Van Dijke, Sally Conway, Anna Bernholm, Michaela Polleres...

Quand même du beau monde, mais je mettrais une pièce sur notre Française

Les bons coups à jouer

Ceux qui ont aussi un coup à jouer, ils sont trois.

Priscilla Gneto

Qui avait fait une bonne fin d'année 2018, en bronze à La Haye et Abu Dhabi, et en or à Bucharest pour la Champions League des clubs.

Gneto ekaterinbourg

via IJF Media Team

C'était moins bien à Paris pour la reprise, où elle perd au deuxième tour contre la Mongole, 

Et il y aura du monde en Russie chez les 57 : les deux Canadiennes, la championne Olympique Rafaela Silva, la vainqueur de Tel Aviv Timna Nelson-Levy, et même les deux Russes qui seront pas bonnes à prendre.

Mais pourquoi pas ! 

Audrey Tcheumeo

Dans le dur depuis un petit moment, et derrière Madeleine Malonga dans la course au leadership des -78,

Pour Audrey, pas de médaille sur le circuit IJF depuis le Grand Prix de Zagreb en juillet dernier.

7 à Paris, et 5 à Dusseldorf,

Ekaterinbourgc'est encore une occasion de se replacer dans la course.

Plus qu'à saisir l'occasion !

Cyrille Maret

Un peu dans la même situation qu'Audrey, Cyrille Maret est aussi dans le dur depuis un moment.

Toujours pas médaillé depuis sa finale perdue aux Europe l'année dernière, et le plus jeune qui prend la place de leader de la caté,

Cyrille Maret reste lui aussi vice-champion d'Europe en titre, dans une catégorie où, lui comme Alex Iddir auront la place pour faire un bon résultat

Et pourquoi pas ?

Du côté des mecs qu'on attend pas forcément médaillés, mais qui pourraient bien l'être...

Cédric Revol

La dernière fois qu'on l'a vu, c'était au Grand Prix de Tel Aviv, en janvier,

revol judo

via IJF Media Team

Et il avait été très bon, avec le bronze à la fin de la journée !

A 24 ans seulement, et avec 6 médailles en poche sur le circuit IJF, Cédric Revol, c'est un mec qui pourrait bien s'incruster dans la lutte des -60, au milieu des Mkheidze, Bouda et Khyar...

Pour ça, pourquoi pas ramener une médaille à Ekaterinbourg, dans une caté où il y aura peut-être une place pour lui

Kilian Le Blouch

Boudé par les sélectionneurs depuis son faux pas au premier tour des Europe l'année dernière, Kilian Le Blouch est un homme en forme depuis début 2019. 

Sur ces trois sorties en Equipe de France l'année dernière, il était médaillé à Antalya, cinquième à Paris (battu par Joshiro Maruyama et Sebastian Seidl) et passait juste à côté à Ekaterinbourg... contre le Russe Shamilov.

Cette saison, Il n'est encore sorti que sur des European Cups, mais est irréprochable avec deux médailles d'or en deux sorties.

Caté relevée quand même : Margvelashvili, Shmailov et Flicker, Vieru, Abdulzhalilov... Ça sera difficile, mais pas impossible.

Les jeunes à suivre

Et pour finir, quelques jeunes à suivre :

Luka Mkheidze

Qu'on commence à très bien connaitre chez les -60 et qu'on a toujours hâte de suivre. 

Mkheidze judo

via IJF Media Team

Tirages compliqués à Paris et Dusseldorf, défait les deux fois contre deux Géorgiens malgré une bonne attitude, on espère en voir plus à Ekaterinbourg ! 

(Finalement, il est forfait : blessé au coude)

Shirine Boukli

Qui sort tout juste d'un titre aux championnats de France juniors, après son titre en séniors il y a quelques mois.

Elle avait fait une plutôt bonne impression à Tel Aviv.

Malheureusement forfait à Paris, l'apprentissage reprend en Russie...

Giga Abuashvili

Qu'on aurait dû voir à Paris, mais qui était finalement forfait.

Un nouveau jeune pour aller chercher une place à prendre chez les -81 ?

La sélection complète des bleus

-48 - Shirine Boukli

-57 - Priscilla Gneto

-70 - Marie-Eve Gahié

-78 - Audrey Tcheumeo et Samah Hawa Camara

+78 - Anne Fatoumata M'Bairo

-60 - Cédric Revol

-66 - Kilian Le Blouch et Daniel Jean

-81 - Giga Abuashvili

-100 - Cyrille Maret

Contenu Premium

La preview caté par caté

Pour aller plus loin, vous pouvez vous abonner à Judobox Premium, et faire le plein de contenus bonus : Revue Judobox, TOP 10, résumés vidéos, articles bonus...

Abonnez-vous en moins d'une minute, et sachez-en toujours plus que les autres !

Les pronostics

-48 - La Russe, Irina Dolgova chez elle,

-60 - Le Russe, Islam Yashuev,

-52 - Charline Van Snick, all-in ! 

-66 - Le Géorgien Margvelashvili, dans une finale contre Baruch Shmailov,

-57 - L'une des deux Canadiennes... Klimkait, pour se rattraper de Paris ! 

-73 - Le Géorgien encore, Shavdatuashvili, un peu tout seul,

-63 - Trstenjak, un peu seule aussi, pour sa première en or depuis plus d'un an,

-81 - Muki sans hésiter, pour poursuivre sur son gros début de saison,

-70 - Qu'une seule Japonaise, pas référencée, va pour Marie-Eve Gahié,

-90 - L'un des deux Serbes, l'un des deux Géorgiens, le Russe... va pour Kukolj,

-78 - Allez, Audrey Tcheumeo ! Il est temps de se rattraper,

-100 - Haga.

+78 - Par défaut, Larisa Ceric,

+100 - Le Russe, Tamerlan Bashaev.

L'essentiel du judo gratuitement

Rejoignez maintenant la newsletter gratuite et ne manquez plus rien de l'actu majeure du judo


Fermer le menu