Grand Slam d'Osaka : Les 7 faits marquants

Grand CHelem Osaka

Crédits : IJF Media Team

Ce weekend, décidément bien chargé, c'était aussi le Grand Siam d'Osaka, le dernier de l'année. Il promettait d'être ultra intéressant à suivre, et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on a pas été déçus.

Entre surprises et sensations, on fait le tour des faits marquants du Grand Slam d'Osaka 2018 !

Le Japon sur une autre planète

Japon Grand Slam Osaka

Bon, on pouvait s'y attendre, mais là, le Japon a encore fait très fort.

11 médailles d'or, 8 médailles d'argent et 16 médailles de bronze. 35 médailles au total empochées par les Japonais.

En un mot : surdomination.

Buchard et Pinot en bronze

Buchard Osaka

Dans les restes laissées par la moisson Japonaise, deux médailles françaises.

Amandine Buchard ramène le bronze, comme l'année dernière seule survivante non japonaise des -52, et confirme sa bonne forme après le bronze à Baku !

Margaux Pinot, plus surprenante, ramène aussi le bronze en ne buttant que sur la futur vainqueur, et au passage double championne du monde en titre, Chizuru Arai !

Pas de chance pour Mélanie Clément, battue en place de 3 par la Japonaise Endo, qui passe du coup tout près du podium.

Le choc des titans en 73

Ono Ebinuma

C'était LE duel à suivre du Grand Slam. Ono contre Ebinuma, pour la hiérarchie des -73 Japonais !

C'est finalement un Ono impressionnant qui prendra le meilleur sur Ebinuma et qui repartira avec l'or en se mettant en bonne position en attendant les prochains championnats du monde, et surtout en vue des Jeux de Tokyo !

Les surprises qu'on avait pas vu venir

Premier tour pour Takato et Tushishvili 

Les deux champions du monde en titre sortis dès leurs premiers combats, avec aussi un deuxième tour pour Liparteliani et donc zéro médailles pour la Géorgie.

Abe battu

Bon, le type fait quand même deuxième. Mais oui, le double champion du monde en titre a été battu pour seulement la deuxième fois en trois ans, par son compatriote Maruyama.

La canadienne en 57

Klimkait Osaka

Alors qu'on attendait tous le Japon sans trop se mouiller, la médaille d'or était finalement canadienne chez les 57.

Mais pas celle qu'on attendait !

Deguchi troisième, c'est Klimkait qui ramène l'or en sortant trois japonaises et la mongole Dorjsuren en prime. Rien que ça !

Grol vainqueur inattendu des lourds

Le néerlandais créé la surprise en sortant le champion du monde Tushishvili dés son premier tour, et le Tchèque Krpalek en finale.

Sans briller, il devient le plus vieux vainqueur du Grand Slam Japonais.

Abonnez-vous maintenant à la newsletter gratuite et ne ratez plus rien de l'actu judo

Abonnez-vous maintenant à la newsletter gratuite et ne ratez plus rien de l'actu judo

avec l'abonnement PREMIUM Judobox, ne pensez plus à aller chercher l'actu judo : laissez la venir à vous

Fermer le menu