Suivez enfin le judo comme un vrai passionné

Rejoignez maintenant en 1 clic la newsletter gratuite de Judobox pour rester informé de toute l'actu majeure du judo

Grand Slam de Paris : Toutes les clés du week-end

Malonga paris

Via IJF Media Team

Le Grand Slam de Paris est terminé ! Beaucoup de choses à reternir. Des énormes surprises, des médailles Françaises (un peu), du beau judo et bien d'autres choses. Bilan, résultats complets et TOP 10 des boites des deux jours.

Du bon et du moins bon côté bleu

Un cinquième titre à Paris pour Clarisse

Le dossard rouge de championne du monde de Clarisse et le dossard or de championne Olympique de Trstenjak.

C'était une énorme finale.

Remportée par la Française, malgré une sale blessure à l'épaule sur l'action du ippon qui semble assez sévère, pour quand même ramener un cinquième titre au Grand Slam de Paris.

Agbegnenou blessure

Via IJF Media Team

Le bilan médical de l'Equipe de France sur le Grand Slam est finalement bien mauvais, avec la blessure à l'épaule de Clarisse et la grosse blessure d'Axel Clerget (à la hanche ?) en quarts contre le Coréen Cho.

Plus qu'à espérer revoir Clarisse au plus vite, et revoir Axel tout court cette saison...

Et un premier titre à Paris pour Malonga

Madeleine Malonga a marqué beaucoup de points à Paris ! 

Mado ramène elle aussi l'or chez les 78, son prermier titre au Tournoi de Paris,

Malonga paris

Via IJF Media Team

Mais aussi, elle remporte son quart contre Audrey Tcheumeo, notre autre Française des 78 et vainqueur à Paris l'année dernière.

A 18 mois des Jeux, on approche de la dernière ligne droite, et la course entre Mado et Tchoum risque d'être serrée pour Tokyo ! 

Presque le titre pour Margaux Pinot

Margaux Pinot termine elle en argent.

Elle sort la Japonaise Saki Niizoe en demie, mais s'incline contre l'autre Japonaise, la médaillée mondiale Yoko Ono en finale malgré un combat beaucoup plus engagé pour la Française qui aurait mérité l'or.

Via IJF Media Team

Avec Marie-Eve Gahié troisième, battue par Niizoe (elle même battue par Margaux), Margaux Pinot pourrait bien s'incruster dans la course pour Tokyo.

A deux doigts de battre Ono en finale, le Japon lui réussit pas trop mal. Elle était déjà médaillée au Grand Slam d'Osaka en novembre.

Deux médailles de bronze

Les autres médailles sont en bronze.

Mélodie Vaugarny troisième en -48

Grosse journée pour Mélodie Vaugarny qui n'aura été battue que par Ami Kondo (vainqueur du jour) et qui aura battu Mélanie Clément, pour bousculer la hierarchie des -48 Françaises.

Judo paris 2019

Via IJF Media Team

Astride Gneto troisième en -52,

Elle aussi, battue juste par une Japonaise, Natsumi Tsunoda (deuxième). Elle bat en place de 3 la Mongole Munkhbat (la #2 mondiale des -48, montée de caté).

Des médailles et des bonnes choses

C'est tout pour les médailles, mais pas pour les bonnes choses.

A noter aussi, d'autres belles performances de nos jeunes même si les médailles ne sont pas (encore) là.

Faiza Mokdar chez les 52,

Pour sa première sortie en Grand Slam, Faiza Mokdar commençait avec du lourd : la vice-championne Olympique en titre (chez les 48), la Coréenne Jeong.

Bienvenue chez les grands !

Déjà une grosse victoire, qui montre encore le gros potentiel de Faiza Mokdar (à seulement 17 ans), avant sa défaite contre Shishime (la vainqueur du jour) au deuxième tour.

Romaric Bouda chez les 60,

Une autre belle découverte depuis la fin de saison dernière, c'est Romaric Bouda.

Deux tours seulement, mais un potentiel bien présent, seulement défait contre le double champion du monde (et vainqueur du jour, lui aussi) Naohisa Takato après un combat très accroché et même dominé par le Français.

Bouda Paris 2019

Via IJF Media Team

Luka Mkheidze pour continuer avec les 60, pas mal aussi mais surpris par le Géorgien en fin de combat.

Sarah-Léonie Cysique chez les 57,

Encore de l'expérience pour notre jeune 57 dans une caté relevée, sortie par la Japonaise Momo Tamaoki (qui termine 3ème),

A part ça ?

Mélanie Clément termine cinquième, battue par Mélodie Vaugarny en place de 3, pour bousculer la hiérarchie des -48 Françaises !

Marie-Eve Gahié termine elle aussi cinquième, battue deux fois par des Japonaises (Ono et Niizoe).

Hélène Receveaux, Automne Pavia, Guilaume Chaine, Audrey Tcheumeo, Axel Clerget et Alex Iddir terminent septièmes. 

Loïc Korval qu'on attendait aussi, perd au deuxième tour contre le Russe Abdulzhalilov.

Un bilan BLEU quand même contrasté

L'Equipe de France au final, c'est 5 médailles.

(On en avait ramené 9 l'année passée)

Aucun masculin dans le TOP 5, avec juste Chaine, Clerget et Iddir septièmes.

Au final, 7 septièmes places, et des difficultés à s'imposer contre les plus forts.

Les filles sauvent la mise, mais la route pour Tokyo (2019 d'abord, et 2020 surtout) est encore longue.

L'énorme surprise côté Japonais

Abe, la surprise du week-end

La surprise du premier jour (et même du week-end) c'est Hifumi Abe.

Hifumi Abe

Via IJF Media Team

Le double champion du monde en titre, défait seulement 2 fois en 3 ans, et qui restait sur une défaite à Osaka (contre son compatriote Maruyama) a encore perdu à Paris, et dés le premier tour.

C'était contre l'Italien Lombardo, qui avait gagné Tel Aviv avec la manière mais qui ne finira que cinquième... Tout ça pour ça ! 

Pour la première fois de sa carrière, Abe est sur une série de défaites (de deux) : ça risque de ne pas durer longtemps.

Le Japon comme chez lui

Le premier jour, le Japon ramenait déjà 7 médailles sur 7 catégories.

  • Ami Kondo en or en 48,
  • Naohisa Takato en or en 60,
    (Quatrième victoire en quatre participations à Paris, 20 combats gagnés sur 20)
  • Ai Shishime en or en 52,
  • Soichi Hashimoto en or en 73,
  • Natsumi Tsunoda en argent en 52,
  • Momo Tamaoki en bronze en 57,
  • Nami Nabekura en bronze en 63.

Via IJF Media Team

Le deuxième jour, encore mieux avec 8 médailles.

  • Yoko Ono en or en 70,
  • Aaron Wolf en argent en -100,
  • Hisayoshi Harasawa en argent en +100,
  • Saki Niizoe en bronze en 70,
  • Kenta Nagasawa en bronze en -90,
  • Mami Umeki en bronze en 78,
  • Kokoro Kageura en bronze en +100,
  • Akira Sone en bronze en +78.

Résultats : 15 médailles dont 5 titres et une première place au classement des nations, encore.

La finale 100% canadienne en 57

A 18 mois des Jeux de Tokyo, la rivalité Canadienne chez les -57 bat son plein.

Avec Klimkait et Deguchi, #5 et 7 mondiales, ça se tire la bourre depuis l'année dernière déjà.

Aujourd'hui à Paris, elles se sont retrouvées en finale.

deguchi klimkait

Via IJF Media Team

Avantage : Deguchi, déjà vainqueur l'année passée ! 

De quoi relancer le rapport de force entre les deux, qui était à l'avantage de Klimkait depuis un moment ? 

Contenu Premium

Le top 10 des boites du Grand Slam Paris 2019

Désolé, cette partie de l'article est réservée aux abonnés Judobox. Abonnez-vous en 30 secondes pour accéder à tous les contenus exclusifs et ne plus rien manquer de l'actu judo.

Tous les résultats

-48

  • 1
    Ami ​Kondo (JPN)
  • 2
    ​Distria ​Krasniqi (KOS)
  • 3
    Mélodie Vaugarny (FRA)
  • 3
    Otgontsetseg Galbadrakh (KAZ)

-52

  • 1
    ​Ai ​Shishime (JPN)
  • 2
    Natsumi Tsunoda (JPN)
  • 3
    ​Astride ​Gneto (FRA)
  • 3
    ​Odette Giuffrida (ITA)

-57

  • 1
    ​Christa ​Deguchi (CAN)
  • 2
    ​Jessica Klimkait (CAN)
  • 3
    ​Momo ​Tamaoki (JPN)
  • 3
    ​Jisu ​Kim (KOR)

-63

  • 1
    Clarisse ​Agbegnenou (FRA)
  • 2
    Tina ​Trstenjak (SLO)
  • 3
    ​Nami ​Nabekura (JPN)
  • 3
    ​Andreja ​Leski (SLO)

-70

  • 1
    ​Yoko ​Ono (JPN)
  • 2
    Margaux ​Pinot (FRA)
  • 3
    ​Saki ​Niizoe (JPN)
  • 3
    Barbara ​Timo (POR)

-78

  • 1
    ​Madeleine Malonga (FRA)
  • 2
    ​Luise Malzahn (GER)
  • 3
    ​Mami ​Umeki (JPN)
  • 3
    ​Fai ​Chen (CHI)

+78

  • 1
    Idalys Ortiz (CUB )
  • 2
    Iryna Kindzerska (AZE)
  • 3
    ​Akira Sone (JPN)
  • 3
    ​Minjeong Kim (KOR)

-60

  • 1
    Naohisa ​Takato (JPN)
  • 2
    ​Yeldos ​Smetov (KAZ)
  • 3
    ​Temur ​Nozadze (GEO)
  • 3
    ​Amartushvin ​Dashdavaa (MGL)

-66

  • 1
    ​Denis ​Vieru (MDA)
  • 2
    ​Vasha ​Margvelashvili (GEO)
  • 3
    ​​Georgii ​Zantaraia (UKR)
  • 3
    Baruch Shmailov (ISR)

-73

  • 1
    ​Soichi Hashimoto (JPN)
  • 2
    ​Tsogtbataar ​Tsend-Ochir (MGL)
  • 3
    ​Fabio ​Basile (ITA)
  • 3
    ​Lasha ​Shavdatuashvili (GEO)

-81

  • 1
    ​Dominic ​Ressel (GER)
  • 2
    ​Sagi Muki (ISR)
  • 3
    Saeid ​Mollaei (IRI)
  • 3
    ​Alan ​Khubetsov (RUS)

-90

  • 1
    Donghan ​Gwak (KOR)
  • 2
    ​Islam ​Bozbayev (KAZ)
  • 3
    ​Kenta ​Nagasawa (JPN)
  • 3
    ​Krisztian ​Toth (HUN)

-100

  • 1
    ​Varlam Liparteliani (GEO)
  • 2
    Aaron ​Wolf (JPN)
  • 3
    ​Guham Cho (KOR)
  • 3
    ​Peter ​Paltchik (ISR)

+100

  • 1
    ​Sungmin ​Kim (KOR)
  • 2
    ​Hisayoshi ​Harasawa (JPN)
  • 3
    ​Kokoro Kageura (JPN)
  • 3
    ​Ushangi ​Kokauri (AZE)

Abonnement Judobox

Envie d'aller encore plus loin ?

Le prochain numéro de la Revue Judobox ira plus en profondeur sur tout ce qui s'est passé pendant le Grand Slam ! Allez découvrir l'abonnement si ça vous intéresse d'aller plus loin.

REJOIGNEZ MAINTENANT LA NEWSLETTER GRATUITE ET NE RATEZ PLUS RIEN DE L'ACTU MAJEURE JUDO

Fermer le menu