Les 5 règles d'or pour ne pas rater votre retour à l'entraînement
même si vous n'avez rien fait de vos vacances


Ca y’est.

C’est enfin la rentrée !

Rentrée scolaire judo

Oui, c'est Teddy.

Allez, faites pas la gueule, le judo aussi ça reprend. Et ça, c’est cool !

C’est cool, d’accord, mais la reprise après deux mois de vacances c’est surtout pas toujours facile. Ca risque de prendre un peu de temps pour que vous retrouviez votre niveau d’avant les vacances. C’est normal, paniquez pas.

Et vous voulez savoir quoi ?

Soyez soulagé. Si vous faites les choses bien, ça peut même revenir plus vite.

Ce qui, en soit, est plutôt souhaitable, non ?

Parce que oui, vos premières échéances vont vite arriver; et si vous ne voulez pas vous ramassez un premier tour, vous n’avez pas de temps à perdre.

Bon, dans ce cas, commençons.

Dans cet article, on va voir ensemble les cinq règles d’or pour un retour à l’entraînement au top.


1. Soyez progressif

La première règle quand on parle de la reprise, c’est la progressivité.

La progressivité, c’est un des grands principes scientifiques de l’entraînement.

Si vous reprenez directement en vous imposant des charges d’entraînement trop élevées après deux mois à glandouiller, votre corps va rapidement vous mettre un stop.

Autrement dit : absence de progression, fatigue, blessure…

Autrement dit : pas productif.

L’idée, c’est de passer progressivement d’un état où, pendant les vacances, vous ne faisiez pas grand chose à part siroter des mojitos, à un état où vous êtes de nouveau performant.

Et ça, en étant suffisamment progressif pour laisser à votre corps le temps de s’habituer.

En gros, ne vous imposez pas des entraînements trop lourds trop vite. ne cherchez pas à en faire trop tout de suite.


2. Mais reprenez à fond maintenant

Être progressif, c’est bien. Par contre, pas question de vous donnez à 50% non plus.

Soyez progressif dans les charges que vous vous imposez, sur le papier.

Soyez progressif dans la planification de votre prépa physique, si c’est vous qui la gérez.

Une fois sur le tapis, ou peu importe où vous vous entraînez, donnez le maximum de ce que vous avez, et mettez-vous dans le rouge. Constamment.

Si vous ne vous engagez pas à 200% dans vos entraînements, c’est là que le retour à votre meilleur niveau va prendre plus de temps.

Les vacances sont finies. Et vous risquez plus de perdre du temps en voulant être trop “progressif” que de vous cramer en en faisant trop.

Alors dites vous bien que si vous voulez revenir vite et fort, il ne suffit malheureusement pas d’attendre que ça vienne.


3. Reprenez une bonne hygiène de vie

Encore une fois, les vacances sont finies.

La reprise de l’entraînement va avec la reprise d’une bonne hygiène de vie.

Fini les apéros, la malbouffe, les soirées, les couchers à 2 heures du matin. La rentrée sportive, c’est comme une bonne claque dans la gu**** de votre corps, qui avait fini par s’habituer à ne rien faire !

Pour revenir vite et bien, il va donc vous falloir bien récupérer. Et bien récupérer, ça passe par une bonne hygiène de vie.

C’est la récupération qui permet au corps de progresser et de redevenir plus fort. C’est pendant la récup que les adaptations physiologiques causées par l’entraînement ont lieu

Récupérer, ok, mais comment ?

1. Mangez bien

Plus de malbouffe et de culte du gras. La machine est de retour en marche, alimentez-la comme il faut. Mangez ce dont vous avez besoin pour être performant.

Et vous avez de la chance, il y a déjà un article complet qui parle de ça sur Judobox. Incroyable non ?

2. Dormez bien

Bon, vous l’auriez deviné sans moi.

Pour récupérez, la meilleur des façons, c’est de dormir.

Reprenez un bon rythme. Pas le choix de vous lever tôt, alors faites l’effort de vous coucher tôt, et d’essayer d’avoir vos 7 ou 8 heures de sommeil par nuit.

Respectez déjà ces deux recommandations, et vous serez bien sur la récupération.


4. Fixez-vous des objectifs

Qui dit nouvelle saison dit nouveaux objectifs.

Vous fixer des objectifs est un bon moyen de garder à l’esprit pourquoi vous vous faites tant de mal et de rester motivé !

Ca vaut pour la reprise, comme ça vaut pour toute la saison.

Vous pouvez vous fixer des objectifs toute l’année.

Et au delà de l’objectif de résultat ultime de votre saison, du style “Gagner les France”. Fixez-vous régulièrement des plus petits objectifs à plus court terme, jusqu’à vous fixer des objectifs sur vos séances d’entraînement chaque semaine.


5. N'abusez pas du foncier

Pour finir, la dernière règle vaut pour vous surtout si vous êtes entraîneur, ou si vous gérez seul votre entraînement ou votre prépa physique.

On entend souvent que, pour la reprise, il faut bosser en endurance et ne faire que du foncier.

Du genre, footing de 45 minutes 3 fois semaine tout le mois de septembre.

Alors, très rapidement : NON.

A part être (on ne va pas se mentir) très chiants et chronophages, les footings longs et continus à répétition sont inutiles.

Au judo, toujours pas de combat de 45 minutes à faible intensité. Je me trompe ?

Alors, pour vous réentraîner à faire du judo, faites comme au judo. Bosser en endurance, d’accord, mais en restant spécifique.

Du coup, faites un peu de foncier, mais privilégiez surtout des entraînements en fractionnés longs. Pour garder l’exemple de la course à pied : du 1’00 - 1’00 par exemple.


Pour résumer

  • Soyez spécifique
  • Mais pas trop non plus
  • Reprenez une bonne hygiène de vie
  • check
    Fixez-vous des objectifs
  • check
    N'abusez pas trop du foncier


Vous voulez une solution de plus pour revenir à votre meilleur niveau, même si vous n'avez rien fait de vos vacances ?

Le Réveil de la Force est dispo sur Judobox jusqu'au 30 septembre. Le programme de Préparation Physique pour vous faire revenir plus fort et plus vite.



Apprenez comment devenir un meilleur judoka

Entrez votre meilleure adresse e-mail pour vous abonner gratuitement à la newsletter de Judobox et suivre les meilleurs conseils et articles qui vont faire de vous un judoka qui gagne.

Fermer le menu